Jump to content

F.A.Q. Générale Elus UFR / Centraux - PASS 2022 - 2023


Le_Nain

Recommended Posts

Bonjour,

 

Ce post servira de Foire Aux Questions Générale, pour les questions aux élus UFR ou Centraux concernant la PASS 2022 - 2023.


Merci de ne pas oublier que vous devez respecter le règlement général et la charte de bonne conduite du forum Tutoweb et du TAT.

Le respect & la tolérance des idées des autres est absolument nécessaire entre vous, mais aussi avec vos élus, vos équipes pédagogiques & administratives.
Ce sujet est là pour des discussions entre PASS & ELUS, et pour que les réponses soient visibles à tous pour une égalité d'information.

 

Dans de rares cas, les différents élus restent disponible directement par le biais de la messagerie privée de ce forum (pas d'abus SVP).

 

N'hésitez pas à nous taguer sur les messages pour que nous voyons les messages :

Vos élus centraux Bouge Ta Fac (Université) : @Le_Nain @DrWho @Batwoman

Vos élus UFR (Faculté) : @gogoLASticot @Crista_Galli @Please @Le_Nain

 

Contacts Externes :

Elus UFR Santé

Mail : elus.sante.toulouse@gmail.com

Facebook : elus UFR Sante Toulouse

Instagram : elus.sante.toulouse

 

Elus Centraux Bouge Ta Fac :

Mail : elus.ut3@agemp.org

Facebook :Élus centraux Bouge Ta Fac UT3Instagram : btf.toulouse3

 

Bonne année studieuse ❤️ !

 

Ps : Je précise que les réponses peuvent prendre plusieurs jours à arriver 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Tout d'abord merci des différentes informations (au top 👍).

 

Cependant j'avais quelques questions sur le Numérus Apertus (PASS/LAS1/LAS2 +LAS3) posté précédemment.

 

Je pensais que les Ministères de la Santé et de la Recherche, lors de l'annonce de la réforme des études de santé et de la suppression du Numérus Clausus, avaient indiqué que le Numérus Apertus devait augmenter sur les 5 prochaines années (au moins).


Or, ici, on a une baisse conséquente du Numérus pour la Faculté de Santé de Toulouse :

 

Numérus Apertus 2022-2023(1).png

 

On passe de : (POUR PASS)

 

- 152 Places en Médecine en PASS pour l'année 2021-2022, à 124 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 28 Places soit une baisse de 18.42% dans le NA Médecine pour PASS)

- 40 Places en Odontologie en PASS pour l'année 2021-2022, à 30 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 10 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Odontologie pour PASS)

- 51 Places en Pharmacie en PASS pour l'année 2021-2022, à 39 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 12 Places soit une baisse de 23.53% dans le NA Pharmacie pour PASS)

- 12 Places en Maïeutique en PASS pour l'année 2021-2022, à 9 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 3 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Maïeutique pour PASS)

- 28 Places en Masso-kinésithérapie en PASS pour l'année 2021-2022, à 28 Places pour l'année 2022-2023 (soit une stagnation des Places dans le NA Masso-kinésithérapie pour PASS)

- 283 Places en MMOPK au total en PASS pour l'année 2021-2022, à 230 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 53 Places soit une baisse de 18.73% dans le NA MMOPK Total pour PASS)

 

On notera une augmentation minime et dérisoire du NA en LAS2/LAS3 :

- +16 Places en Médecine

- +1 Place en Odontologie

- 0 Place ajoutée en Pharmacie (stagnation)

- 0 Place ajoutée en Maïeutique (stagnation)

- 0 Place ajoutée en Masso-Kinésithérapie (stagnation)

(soit un NA MMOPK passant de 199 à 216 Places : +08.54%)

 

En conclusion, il y a une baisse significative du NA de PASS ce qui est totalement inégalitaire et injuste pour les futurs PASS (une réduction allant jusqu'à -25% des places dans certaines filières). Une augmentation minime et dérisoire des places de LAS2 et LAS3.

 

La seule filière ayant bénéficié d'une augmentation du NA est la LAS1, seulement cela n'est pas souhaitable de retirer des Places au PASS pour les redonner aux LAS1 (sans compter qu'il y'a 1200 PASS inscrits par an pour seulement 600 LAS1).

 

On notera donc que cette réforme est totalement injuste envers les prochains étudiants en santé, que les promesses des 2 ministères attachés n'ont pas été tenues et que les chances pour les étudiants en 1ere année de Santé n'ont jamais été aussi faibles.

J'espère que vous puissiez faire valoir nos droits aux yeux de la Faculté et l'Université, j'espère que les choses bougeront et ne resteront pas comme telles.

Je vous remercie de votre attention.

Link to comment
Share on other sites

  • RM

Coucouuuu 

 

il y a 13 minutes, Vaktor a dit :

On passe de : (POUR PASS)

 

- 152 Places en Médecine en PASS pour l'année 2021-2022, à 124 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 28 Places soit une baisse de 18.42% dans le NA Médecine pour PASS)

- 40 Places en Odontologie en PASS pour l'année 2021-2022, à 30 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 10 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Odontologie pour PASS)

- 51 Places en Pharmacie en PASS pour l'année 2021-2022, à 39 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 12 Places soit une baisse de 23.53% dans le NA Pharmacie pour PASS)

- 12 Places en Maïeutique en PASS pour l'année 2021-2022, à 9 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 3 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Maïeutique pour PASS)

- 28 Places en Masso-kinésithérapie en PASS pour l'année 2021-2022, à 28 Places pour l'année 2022-2023 (soit une stagnation des Places dans le NA Masso-kinésithérapie pour PASS)

- 283 Places en MMOPK au total en PASS pour l'année 2021-2022, à 230 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 53 Places soit une baisse de 18.73% dans le NA MMOPK Total pour PASS)

Alors juste pour revenir sur certains points, tu ne peux pas comparer le NA des PASS de cette année avec celui de l'année pro dans le sens ou à la base les pass de cette année étaient censés avoir moins de places mais comme on était peu en LAS2, les places ont donc été redistribuées aux pass . Si tu compares le NA des pass de l'année pro avec celui de cette année (SANS les places redistribuées) https://zupimages.net/viewer.php?id=22/25/rhyz.png c'est pratiquement le même.

il y a 24 minutes, Vaktor a dit :

En conclusion, il y a une baisse significative du NA de PASS ce qui est totalement inégalitaire et injuste pour les futurs PASS (une réduction allant jusqu'à -25% des places dans certaines filières). Une augmentation minime et dérisoire des places de LAS2 et LAS3.

 

La seule filière ayant bénéficié d'une augmentation du NA est la LAS1, seulement cela n'est pas souhaitable de retirer des Places au PASS pour les redonner aux LAS1 (sans compter qu'il y'a 1200 PASS inscrits par an pour seulement 600 LAS1).

 

Ensuite, un des objectifs de la réforme c'est la diversification des profils et dès le début on nous avait dit qu'au cours des années, le but était d'avoir une répartition des places: 50% PASS et 50% LAS. Après c'est aux gens de choisir s'ils préfèrent aller en LAS ou en PASS c'est deux voies d'accès différentes, l'une n'est pas meilleure que l'autre même si au début on nous disait que la PASS c'était la voie royale, on est bcp à penser le contraire. 

il y a 24 minutes, Vaktor a dit :

Je pensais que les Ministères de la Santé et de la Recherche, lors de l'annonce de la réforme des études de santé et de la suppression du Numérus Clausus, avaient indiqué que le Numérus Apertus devait augmenter sur les 5 prochaines années (au moins).


Or, ici, on a une baisse conséquente du Numérus pour la Faculté de Santé de Toulouse :

 

Pour terminer, je crois que le NA a bien augmenté, sans compter kiné, cette année il y avait 576 places proposées (PASS+LAS1+LAS2) et l'année pro 598 (PASS+LAS1+LLAS2+LAS3). 

 

J'espère que j'ai pas dit de bêtises sinon je vous laisse me corriger mais pour résumer là ils ont augmenté le NA et donné autant de places aux PASS qu'aux LAS1 (ce qui était prévu dès le début de la réforme).

Link to comment
Share on other sites

J'avais déjà vu le NA d'origine de cette année (avant la redistribution des places de LAS2), si t'observes bien y'a quand même soit une stagnation soit une baisse. (ce qui va à contre sens de ce qu'avait annoncé Madame Buzyn).

Si l'objectif de la réforme c'est de réduire le NA en PASS, alors cette réforme ne sert strictement à rien.

Il y a 1200 inscrits par an en PASS pour 600 inscrits par an en LAS1, explique moi par A + B = C qu'est-ce qui pourrait justifier que le NA de PASS soit égal au NA de LAS1 ? (alors qu'il y a 600 inscrits de moins).

 

Sans parler du gouffre de différence de niveau entre une LAS1 non scientifique et une PASS.

Et oui tu as raison, il y a une augmentation minime du NA Total (toute filière). C'est tout sauf suffisant, cette réforme est un raté de A à Z.

Honnêtement pour les nouveaux bacheliers qui liront ça, allez en LAS1 (conseil), vous aurez plus de chances (si jamais ça passe pas vous retenterez en LAS2).

Bref, la réalité est que :
1. Le NA de PASS baisse drastiquement.
2. Le NA de LAS2/3 stagne (voir augmente dérisoirement).
3. Le NA de LAS1 est multiplié par 2 (sans raison évidente puisqu'il n'y a pas augmentation du nombre d'inscrits) au détriment de la PASS (et de la LAS2/3).

Le NA de PASS n'avait pas à baisser, il devait augmenter (même si l'augmentation était faible), mais il devait augmenter quoi qu'il en soit.


Cette réforme est chaotique, le gouvernement est hors-sol à se féliciter d'avoir supprimer le NC en le remplaçant par le NA, alors que cela ne change strictement rien (voire aggrave la situation).

 

Citation

Ensuite, un des objectifs de la réforme c'est la diversification des profils et dès le début on nous avait dit qu'au cours des années, le but était d'avoir une répartition des places: 50% PASS et 50% LAS. Après c'est aux gens de choisir s'ils préfèrent aller en LAS ou en PASS c'est deux voies d'accès différentes, l'une n'est pas meilleure que l'autre même si au début on nous disait que la PASS c'était la voie royale, on est bcp à penser le contraire. 

 

Oui, la diversification des profils, j'entends bien, encore qu'il faut une cohérence dans cette réforme, et t'iras m'expliquer pourquoi on peut faire L1 Economie pour faire Médecine (ou bien je suis aveugle et j'arrive pas à voir le lien entre l'Économie et la Médecine et dans ce cas je m'excuse) ou bien cette réforme n'a aucun sens.

 

Bref, je laisse la parole à d'autres étudiants, afin de voir s'ils seront d'accord avec la baisse du NA de PASS (même si je sais d'avance que personne ne sera d'accord avec ça).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Vaktor a dit :

J'avais déjà vu le NA d'origine de cette année (avant la redistribution des places de LAS2), si t'observes bien y'a quand même soit une stagnation soit une baisse. (ce qui va à contre sens de ce qu'avait annoncé Madame Buzyn).

Si l'objectif de la réforme c'est de réduire le NA en PASS, alors cette réforme ne sert strictement à rien.

Il y a 1200 inscrits par an en PASS pour 600 inscrits par an en LAS1, explique moi par A + B = C qu'est-ce qui pourrait justifier que le NA de PASS soit égal au NA de LAS1 ? (alors qu'il y a 600 inscrits de moins).

 

Sans parler du gouffre de différence de niveau entre une LAS1 non scientifique et une PASS.

Et oui tu as raison, il y a une augmentation minime du NA Total (toute filière). C'est tout sauf suffisant, cette réforme est un raté de A à Z.

Honnêtement pour les nouveaux bacheliers qui liront ça, allez en LAS1 (conseil), vous aurez plus de chances (si jamais ça passe pas vous retenterez en LAS2).

Bref, la réalité est que :
1. Le NA de PASS baisse drastiquement.
2. Le NA de LAS2/3 stagne (voir augmente dérisoirement).
3. Le NA de LAS1 est multiplié par 2 (sans raison évidente puisqu'il n'y a pas augmentation du nombre d'inscrits) au détriment de la PASS (et de la LAS2/3).

Le NA de PASS n'avait pas à baisser, il devait augmenter (même si l'augmentation était faible), mais il devait augmenter quoi qu'il en soit.


Cette réforme est chaotique, le gouvernement est hors-sol à se féliciter d'avoir supprimer le NC en le remplaçant par le NA, alors que cela ne change strictement rien (voire aggrave la situation).

 

 

Oui, la diversification des profils, j'entends bien, encore qu'il faut une cohérence dans cette réforme, et t'iras m'expliquer pourquoi on peut faire L1 Economie pour faire Médecine (ou bien je suis aveugle et j'arrive pas à voir le lien entre l'Économie et la Médecine et dans ce cas je m'excuse) ou bien cette réforme n'a aucun sens.

 

Bref, je laisse la parole à d'autres étudiants, afin de voir s'ils seront d'accord avec la baisse du NA de PASS (même si je sais d'avance que personne ne sera d'accord avec ça).

Vu qu’on peut plus réagir je réagis ici : cœur sur toi :) ❤️

je suis d’accord avec toi et je croyais être une des seule à penser que cette réforme bah tout compte fait c pas super super…

merci d’avoir dit les termes (qu’on est plusieurs à penser on va pas se mentir) 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Vaktor a dit :

J'avais déjà vu le NA d'origine de cette année (avant la redistribution des places de LAS2), si t'observes bien y'a quand même soit une stagnation soit une baisse. (ce qui va à contre sens de ce qu'avait annoncé Madame Buzyn).

Si l'objectif de la réforme c'est de réduire le NA en PASS, alors cette réforme ne sert strictement à rien.

Il y a 1200 inscrits par an en PASS pour 600 inscrits par an en LAS1, explique moi par A + B = C qu'est-ce qui pourrait justifier que le NA de PASS soit égal au NA de LAS1 ? (alors qu'il y a 600 inscrits de moins).

 

Sans parler du gouffre de différence de niveau entre une LAS1 non scientifique et une PASS.

Et oui tu as raison, il y a une augmentation minime du NA Total (toute filière). C'est tout sauf suffisant, cette réforme est un raté de A à Z.

Honnêtement pour les nouveaux bacheliers qui liront ça, allez en LAS1 (conseil), vous aurez plus de chances (si jamais ça passe pas vous retenterez en LAS2).

Bref, la réalité est que :
1. Le NA de PASS baisse drastiquement.
2. Le NA de LAS2/3 stagne (voir augmente dérisoirement).
3. Le NA de LAS1 est multiplié par 2 (sans raison évidente puisqu'il n'y a pas augmentation du nombre d'inscrits) au détriment de la PASS (et de la LAS2/3).

Le NA de PASS n'avait pas à baisser, il devait augmenter (même si l'augmentation était faible), mais il devait augmenter quoi qu'il en soit.


Cette réforme est chaotique, le gouvernement est hors-sol à se féliciter d'avoir supprimer le NC en le remplaçant par le NA, alors que cela ne change strictement rien (voire aggrave la situation).

 

 

Oui, la diversification des profils, j'entends bien, encore qu'il faut une cohérence dans cette réforme, et t'iras m'expliquer pourquoi on peut faire L1 Economie pour faire Médecine (ou bien je suis aveugle et j'arrive pas à voir le lien entre l'Économie et la Médecine et dans ce cas je m'excuse) ou bien cette réforme n'a aucun sens.

 

Bref, je laisse la parole à d'autres étudiants, afin de voir s'ils seront d'accord avec la baisse du NA de PASS (même si je sais d'avance que personne ne sera d'accord avec ça).

 

Merci de dire tout ce que je pense, ça permet de m'économiser. Cette réforme elle est catastrophique depuis le début on préfère favoriser des gens qui font une licence qui a rien à voir avec la médecine (pour "diversifier" les profils des médecins), tout ça pour que ces gens accèdent en médecine et qu'ils galèrent car ils ont pas acquit la bonne méthode, se retrouvent perdus et donc redoublent ou se réorientent 👍

 

On se retrouve à conseiller aux gens qui veulent vraiment faire médecine de prendre une licence avec une option santé pour augmenter ses chances d'être pris, c'est complètement aberrant, après c'est pas forcément la faute de la fac qui ne fait qu'appliquer la réforme (50% Pass et 50% Las)

Link to comment
Share on other sites

@Vaktor president ahaha 😅 !

Je pense que t’as dis tout haut ce que les autres pensent tout bas …

Le réel problème c’est qu’il y’a une véritable injustice entre les PASS et les LAS1 , la LAS1 est au final  beaucoup plus intéressante , ainsi je ne vois plus trop l’intérêt d’aller en PASS ….. ,c’est triste mais maintenant il faut être stratégique pour passer en P2.

Go LAS !! 

Link to comment
Share on other sites

Le 23/06/2022 à 16:54, Vaktor a dit :

Il y a 1200 inscrits par an en PASS pour 600 inscrits par an en LAS1, explique moi par A + B = C qu'est-ce qui pourrait justifier que le NA de PASS soit égal au NA de LAS1 ? (alors qu'il y a 600 inscrits de moins).

Non, justement : le nombre d'inscrit en PASS diminue depuis le début de la réforme au profit du nombre de places en LAS sur parcoursup : il est passé de 1199 en 2021-2022 à 1063 en 2022-2023 et il diminuera encore les années suivante pour permettre d'arriver à 50-50.

 

Le 23/06/2022 à 16:39, Moustache a dit :

tu ne peux pas comparer le NA des PASS de cette année avec celui de l'année pro dans le sens ou à la base les pass de cette année étaient censés avoir moins de places mais comme on était peu en LAS2, les places ont donc été redistribuées aux pass . Si tu compares le NA des pass de l'année pro avec celui de cette année (SANS les places redistribuées) https://zupimages.net/viewer.php?id=22/25/rhyz.png c'est pratiquement le même.

Reprenons avec cette fois les chiffres d'origines :

Le nombre de PASS a baissé d'environ 11,35% entre les deux année. Pour que ce soit équitable, il faut donc que chaque NA diminue de manière proportionnelle c'est à dire de 11,35%. Si pour la filière, le NA diminue plus que ne diminue le nombre de PASS, le taux de réussite diminue. Si le NA diminue moins que ne diminue le nombre de PASS, les chances de réussite augmentent.

 

Pour médecine, il passe de 126 à 124. Donc -1,6%, -1,6%>-11,35%, donc augmentation des chances de réussite.

Pour dentaire de 29 à 30. Donc +3,4%, donc augmentation des chances de réussite.

Pour pharma de 49 à 39. Donc -20,41%, -20,41%>-11,35% donc réduction des chances de réussite.

Pour maieu de 10 à 9. Donc -10%, -10%>-11,35%, donc augmentation des chances de réussite.

Pour kiné de 26 à 28. Donc +7,6%, donc augmentation des chances de réussite.

Au total, on passe de 240 à 230 donc -4,17%, -4,17%> -11,35%, ce qui représente au final une augmentation des taux de réussite pour les PASS de l'an prochain qui passe de 20,01% à 22,39%.

 

Je n'ai pas calculé les % pour les LAS pour comparer avec les 22% de PASS, vous pouvez le faire si vous voulez.

Si ça fait comme chaque année, le rapport entre le NA et les places sur parcoursup a chaque année sera strictement le même pour PASS et LAS.

Et si ce n'est pas le cas, il vous sera très facile de le prouver et d'exiger un changement.

 

J'espère que ça vous a rassuré'es, bonne soirée !

Link to comment
Share on other sites

Je trouve ça quand même très malhonnête de la part de la Fac : 

 

Le NA de PASS réel de cette année (après modification et réajustement en vue du nombre d'inscrits en LAS2 était le suivant) : Capture_decran_2022-06-25_a_12.28.55.png 

 

 

Il y a bien une baisse significative : 

 

152 Places en Médecine en PASS pour l'année 2021-2022, à 124 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 28 Places soit une baisse de 18.42% dans le NA Médecine pour PASS)

40 Places en Odontologie en PASS pour l'année 2021-2022, à 30 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 10 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Odontologie pour PASS)

51 Places en Pharmacie en PASS pour l'année 2021-2022, à 39 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 12 Places soit une baisse de 23.53% dans le NA Pharmacie pour PASS)

12 Places en Maïeutique en PASS pour l'année 2021-2022, à 9 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 3 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Maïeutique pour PASS)

28 Places en Masso-kinésithérapie en PASS pour l'année 2021-2022, à 28 Places pour l'année 2022-2023 (soit une stagnation des Places dans le NA Masso-kinésithérapie pour PASS)

283 Places en MMOPK au total en PASS pour l'année 2021-2022, à 230 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 53 Places soit une baisse de 18.73%dans le NA MMOPK Total pour PASS)

 

J'entends très bien tes arguments Mitochondrie. Or il ne faut pas prendre en compte le NA voté en début d'année (avant le réajustement), mais il faut prendre en compte le NA final (celui avec lequel on va passer ou non en MMOPK : à savoir celui que je poste).

 

Donc en gros ce que fait la FAC pour faire monter les chances : c'est diminuer le nombre d'inscrits ? (tout en diminuant le NA).

Cette année le NA était de 283/1199 et eux pour faire monter le pourcentage ils vont diminuer le dénominateur ? (ainsi que le numérateur par la même occasion).

Ils vont donc passer à 230/1063 ? (Et par ailleurs même si on prend le NA avant réajustement : 240/1199 : On remarque simplement qu'ils font diminuer le dénominateur pour faire monter le Taux de réussite).

 

La réalité derrière ce taux de réussite, c'est que 1. le NA brut en chiffre diminue : il passe de 283 -> à 230 (ou de 240 -> 230 ça reste une baisse).

 

Et 2. afin de combler cette baisse, ils diminuent le dénominateur (nombre d'inscrits de 1199 -> à 1063).

 

Je suis désolé mais c'est du "foutage de gueule". C'est comme si moi j'étais à la tête de la Fac, et je disais je vais mettre un NA de 230 pour 230 inscrits en PASS, comme ça j'aurais un taux de réussite de 100% et je pourrais dire au famille des étudiants : "Bah regardez, on a leur meilleur taux de réussite en médecine au monde".

 

Baisser le nombre d'inscrits n'est que du bidouillage des chiffres pour faire croire que les chances augmentent, en réalité : le nombre de places baissent (en chiffres bruts).
Bonne chance pour pallier aux déserts médicaux et aux sous-effectifs dans certaines régions (que ce soit en personnel médical ou paramédical).

Link to comment
Share on other sites

  • RM
Il y a 17 heures, mitochondrie31 a dit :

Reprenons avec cette fois les chiffres d'origines :

Le nombre de PASS a baissé d'environ 11,35% entre les deux année. Pour que ce soit équitable, il faut donc que chaque NA diminue de manière proportionnelle c'est à dire de 11,35%. Si pour la filière, le NA diminue plus que ne diminue le nombre de PASS, le taux de réussite diminue. Si le NA diminue moins que ne diminue le nombre de PASS, les chances de réussite augmentent.

 

Pour médecine, il passe de 126 à 124. Donc -1,6%, -1,6%>-11,35%, donc augmentation des chances de réussite.

Pour dentaire de 29 à 30. Donc +3,4%, donc augmentation des chances de réussite.

Pour pharma de 49 à 39. Donc -20,41%, -20,41%>-11,35% donc réduction des chances de réussite.

Pour maieu de 10 à 9. Donc -10%, -10%>-11,35%, donc augmentation des chances de réussite.

Pour kiné de 26 à 28. Donc +7,6%, donc augmentation des chances de réussite.

Au total, on passe de 240 à 230 donc -4,17%, -4,17%> -11,35%, ce qui représente au final une augmentation des taux de réussite pour les PASS de l'an prochain qui passe de 20,01% à 22,39%.

 

Je n'ai pas calculé les % pour les LAS pour comparer avec les 22% de PASS, vous pouvez le faire si vous voulez.

Si ça fait comme chaque année, le rapport entre le NA et les places sur parcoursup a chaque année sera strictement le même pour PASS et LAS.

Et si ce n'est pas le cas, il vous sera très facile de le prouver et d'exiger un changement.

 

J'espère que ça vous a rassuré'es, bonne soirée !

ah voilà moi je partais du principe qu'il y avait le même nombre de PASS donc c'est encore mieux finalement. 

Merci pour tes calculs, je pense que tu as rassuré bcp de personnes. 

Link to comment
Share on other sites

Mais y'a rien de mieux, ils baissent le nombre d'inscrits pour faire monter le taux de réussite si t'as :

 

NA = K / N (avec K constant = le nbre de places pr MMOPK // et N = le nombre d'inscrits)


Si tu fais diminuer N, certes le NA va monter (c'est ce qu'explique Mito) mais le K reste constant.

 

Et là dans notre cas c'est encore pire vu que le K diminue aussi, mais vu que le N diminue de façon plus importante que le K, alors le NA monte quand même, c'est juste de la bidouille, ça revient à l'exemple que j'ai donné.

Link to comment
Share on other sites

  • RM
il y a 6 minutes, Vaktor a dit :

Mais y'a rien de mieux, ils baissent le nombre d'inscrits pour faire monter le taux de réussite si t'as :

 

NA = K / N (avec K constant = le nbre de places pr MMOPK // et N = le nombre d'inscrits)


Si tu fais diminuer N, certes le NA va monter (c'est ce qu'explique Mito) mais le K reste constant.

 

Et là dans notre cas c'est encore pire vu que le K diminue aussi, mais vu que le N diminue de façon plus importante que le K, alors le NA monte quand même, c'est juste de la bidouille, ça revient à l'exemple que j'ai donné.

En vrai je comprends pas là où tu veux en venir. 

Mon premier message c'était pour te dire qu'à aucun moment les PASS étaient censés avoir plus de places que les LAS1 (sauf au tout début de la réforme mais on savait que le but c'était d'avoir 50-50 PASS/LAS1 ce qui est le cas l'année prochaine). Après je te rejoins sur le fait qu'il me semble aussi plus avantageux d'aller en LAS1 finalement même si les deux voies sont compliquées. Je pense que là où il y a malentendu c'est que tout le monde nous a vendu la PASS comme la voie royale donc ça parait illogique qu'il y ait le même nombre de places entre PASS et LAS1.

Ensuite par rapport à mon deuxième message, moi je partais du principe qu'ils prenaient 1200 PASS chaque année donc je t'avais montré qu'il n'y avait aucune différence dans le NA entre cette année et l'année prochaine sauf que mitochondrie a dit qu'ils prenaient moins de PASS et elle a montré que le taux de réussite avait donc légèrement augmenté (passant de 20 à 22%) après oui c'est pas foufou je suis d'accord et je pense aussi que la réforme c'est la cata du début jusqu'à la fin mais je voulais juste corriger certains points parce qu'à la base certaines personnes n'avaient pas l'air de savoir que les PASS avaient eu les places des LAS2 en plus en début d'année, donc c'est sûr que là on avait l'impression qu'il y avait une chute au niveau du taux de réussite. 

Link to comment
Share on other sites

Là où je veux en venir c'est que malgré que le taux passe de 20% à 22% le NA brut diminue, la seule raison pour laquelle le NA passe de 20 à 22% c'est car le nombre d'inscrits (dénominateur) diminue.

 

Et oui, du coup cette réforme ne sert plus à rien car entre une LAS1 et une PASS, quoi qu'on en dise, une LAS1 reste plus simple. Personnellement si je devais passer l'an pro, j'irais en LAS1 SdV. Et si jamais ça passe pas, bah en LAS2 2B2M. Mais la PASS ne sert plus à rien du coup, vu qu'il y'a la LAS1 avec exactement le même NA (donc les mêmes chances de réussite), mais un programme allégé.

 

C'est là où je veux en venir. Cette réforme n'a aucun sens.

J'en veux donc aux responsables des Facultés (Doyens, Directeurs etc...), aux 2 Ministères, et au Gouvernement Macron.

Les Universités et Facultés auraient dû faire barrage à cette réforme, en protestant notamment, au lieu de se plier à des gens dans un Ministère de la Santé qui n'ont jamais fait de Santé (sauf pr Mme Buzyn mais ça fait des décennies qu'elle n'a pas exercé), et au Ministère de la Recherche (où par ailleurs il n'y a pas un seul Chercheur).

 

Va m'expliquer le sens de cette réforme, s'ils veulent plus de personnels, il suffit de prendre la PACES et d'augmenter le NC, y'a rien d'autre à faire.

Link to comment
Share on other sites

  • RM
il y a 3 minutes, Vaktor a dit :

Et oui, du coup cette réforme ne sert plus à rien car entre une LAS1 et une PASS, quoi qu'on en dise, une LAS1 reste plus simple. Personnellement si je devais passer l'an pro, j'irais en LAS1 SdV. Et si jamais ça passe pas, bah en LAS2 2B2M. Mais la PASS ne sert plus à rien du coup, vu qu'il y'a la LAS1 avec exactement le même NA (donc les mêmes chances de réussite), mais un programme allégé.

oui mais après ça c'est aux gens de choisir. Il y a toujours des personnes qui s'inscriront en PASS parce que les matières sont bcp plus intéressantes (ça dépend de chacun), au S2 tu vois les différentes spé etc... 

Mais si je dis pas de bêtises le but est de supprimer la PASS au fil des années, c'est ce qu'on m'avait dit. 

Perso j'étais en PASS puis en LAS2, je suis d'accord pour dire que la PASS est très très compliqué mais la LAS l'est aussi, bcp de personnes abandonnent et ne passent même pas les épreuves de l'option santé parce qu'ils n'arrivent tout simplement pas à gérer licence et option santé. 

Mais chacun se fera son propre avis dessus en pesant le pour et le contre. 

 

Concernant le NA brut, je ne sais pas si tu prends en compte PASS+LAS1+LAS2+LAS3 mais si c'est le cas, il y a quand même une petite augmentation, j'avais calculé que sans kiné le NA de cette année était de 576 et celui de l'année pro 598. 

il y a 9 minutes, Vaktor a dit :

C'est là où je veux en venir. Cette réforme n'a aucun sens.

J'en veux donc aux responsables des Facultés (Doyens, Directeurs etc...), aux 2 Ministères, et au Gouvernement Macron.

Les Universités et Facultés auraient dû faire barrage à cette réforme, en protestant notamment, au lieu de se plier à des gens dans un Ministère de la Santé qui n'ont jamais fait de Santé (sauf pr Mme Buzyn mais ça fait des décennies qu'elle n'a pas exercé), et au Ministère de la Recherche (où par ailleurs il n'y a pas un seul Chercheur).

 

Va m'expliquer le sens de cette réforme, s'ils veulent plus de personnels, il suffit de prendre la PACES et d'augmenter le NC, y'a rien d'autre à faire.

malheureusement je pense qu'ils sont pas prêts de bouger quoi que ce soit, on avait déjà poussé un coup de gueule l'année dernière et pourtant c'est toujours autant la cata. 

mais si vous arrivez à faire bouger les choses alors tant mieux pour vous et les générations futures! 

 

Link to comment
Share on other sites

@Vaktor Je souscrits à 100% de tes propos.

Et à mon avis, nous sommes tous lésés par cette réforme : les PASS pour qui objectivement, c'est plus stressant qu'avant (il n'y avait pas 4, 5 listes d'affichage, .... les résultats étaient directement connus !) . En plus, chacun va trouver que sa mineure était plus difficile que celle des autres et trouvera le système inéquitable donc frustrant. Les LAS1 partiront en 2ième année avec des bases moins solides en santé et ils vont forcément galérer.  Comment vont-ils tout rattraper ? Ce serait d'ailleurs intéressant d'avoir le retour des LAS en fin de P2 Je crains que certains abandonnent ce qui à terme fera moins de professionnels de santé sur le territoire.

En plus, si j'ai bien compris, si tu ne valides pas par exemple la SSH en PASS, tu dois repasser par une L1 puis revalider toute l'option santé en LAS2. Au final tu dois tripler alors qu'avant, tu redoublais juste ....  

Les seuls gagnants sont les politiques qui se vantent d'avoir supprimé le numérus clausus pour masquer le fiasco des réformes de santé, ce qui à mon sens est un énorme mensonge ...... 

Link to comment
Share on other sites

@Moustache Pour le NA brut je prends en compte que la PASS (qui subit jusqu'à 25% de baisse).
La LAS2 quand a elle (prends 17 places de plus, une petite augmentation qui fait plaisir).
Et la LAS1 prends une grosse augmentation (+50%).

Donc oui le NA Total des 3 filières augmente, mais le NA brut des PASS diminue (même si le NA/nbre d'Inscrits passe de 20 à 22%).

Citation

Mais si je dis pas de bêtises le but est de supprimer la PASS au fil des années, c'est ce qu'on m'avait dit. 

Ah ok, mais du coup ça semble logique si le but est de supprimer la PASS au bout de quelques années.

Par contre c'est dommage, y'aura plus la fameuse "1ere année de Médecine" comme y'a dans d'autres pays.

 

Cette réforme est déjà assez inégalitaire sur les différentes mineures en PASS (et majeures en LAS).

Puis bon ça réduit la culture en sciences fondamentales qu'on est censé acquérir (car comme tu l'as dit les matières sont "plus intéressantes" en PASS) (ça reste relatif à chacun bien sûr).

 

Je trouve juste qu'ils cafouillent beaucoup sur cette réforme.

Link to comment
Share on other sites

  • RM
il y a 3 minutes, Vaktor a dit :

Par contre c'est dommage, y'aura plus la fameuse "1ere année de Médecine" comme y'a dans d'autres pays.

 

Cette réforme est déjà assez inégalitaire sur les différentes mineures en PASS (et majeures en LAS).

Puis bon ça réduit la culture en sciences fondamentales qu'on est censé acquérir (car comme tu l'as dit les matières sont "plus intéressantes" en PASS) (ça reste relatif à chacun bien sûr).

 

Je trouve juste qu'ils cafouillent beaucoup sur cette réforme.

oui mais bon après c'est surtout les premiers qui vont surtout subir la réforme et justement ils adaptent au fur et à mesure. Comme par exemple les notes éliminatoires à 6 et plus à 8 etc... 

Il me semble qu'il y a aussi bcp de P2 venant de la LAS1 qui doivent passer les rattrapages donc à voir comment la fac va s'adapter pour éviter ça les prochaines années. Il y a une remise à niveau je crois mais après jsp ce qu'ils comptent faire. 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Est ce que on peut m'expliquer la logique svp

Je comprends pas cette année en LAS 1 uniquement 60% des places ont été pourvu pourquoi en rajouter ?
Je ne comprends pas pourquoi on veut toujours tendre vers l'égalite du nombre de place et pas vers une équité il y a 13% de reussir en PASS pareil en LAS non ? 

Edited by Polonium
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Polonium a dit :

Je comprends pas cette année en LAS 1 uniquement 60% des places ont été pourvu pourquoi en rajouter ?

Ce n'est pas un "choix" de la fac, c'est l'application de la loi en vigueur :

 

En application du IV de l'article 6 du décret du 4 novembre 2019 susvisé et pour une durée de deux ans à compter de la rentrée universitaire 2020, sont autorisés à déroger dans la limite de 70 % du nombre total de places proposées les établissements suivants :

...

Université Toulouse III

...

-> c'est uniquement cette dérogation qui permet à la fac de proposer plus de places en PASS qu'en LAS1. A terme  la loi c'est 50/50.

Dans le cas de Toulouse :

k8y9.png

 

Le décret n° 2019-1125 dans sa version en vigueur depuis le 31 juillet 2022 dit aussi ceci au sujet de la "redistribution des places" :

 

V.-Pour la seule année universitaire 2021-2022, les universités peuvent, sur demande motivée auprès du ministre chargé de l'enseignement supérieur, être autorisées à reporter les places non pourvues au titre d'un ou plusieurs parcours ou groupes de parcours mentionnés à l'article R. 631-1 du code de l'éducation vers un ou plusieurs parcours ou groupes de parcours mentionnés au même article, sous réserve que le nombre de places attribuées à un même parcours ou groupe de parcours ne puisse atteindre 100 % du nombre total de places proposées.

 

sources : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000046123238/

Edited by Dr_Zaius
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Polonium a dit :

Je ne comprends pas pourquoi on veut toujours tendre vers l'égalite du nombre de place et pas vers une équité il y a 13% de reussir en PASS pareil en LAS non ?

Ils cherchent aussi à faire équitable : il y aura un NA identique dans les deux filières mais le nombre d'étudiants prévu sera lui aussi identique en PASS et en LAS. Donc ça donne le même taux de réussite (même si dans la pratique ça ne prends pas en compte les inscriptions réelles).

 

Mais si ta question est "Pourquoi vouloir augmenter la proportion de LAS ?", c'est simplement parce que c'est une décision politique pour "diversifier les profils". On peut en discuter mais le forum n'est pas le lieu pour débattre de ça...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Dr_Zaius a dit :

Ce n'est pas un "choix" de la fac, c'est l'application de la loi en vigueur :

 

A terme  la loi c'est 50/50.

sources : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/article_lc/LEGIARTI000046123238/

Il me semble que la loi prévoie un plafond de 50% DU TOTAL pour chaque filière, mais la FAC de Toulouse a choisi de faire 50/50 entre LAS1 et PASS parmi les 65% du total, dont il faut déduire un minimum de 30% pour LAS2 et 5% pour les passerelles, imposé par cette même loi.

 

Donc 32,5% du total alors qu'il serait possible d'allouer 50%, voire 65% sous dérogation.

 

Voir le NA 2022/2023 : https://www.univ-tlse3.fr/medias/fichier/cfvu-2022-03-29-41-approbation-de-la-repartition-du-numerus-apertus-mmop-k-pour-l-annee-2022-2023-doc_1649252373196-pdf

 

Voir d'autres FAC comme celle de Marseille, qui elles ont choisi d'attribuer le plafond max aux PASS.

C'est un choix entièrement politique, la réforme rend l'équité impossible puisque chaque groupe est jugé séparément (et même au sein de chaque groupe, les soit disant lissages sont une forme d'arbitraire algorithmique).

Edited by cbozo
Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

Bonjour à tous,

 

En préambule de ma réponse je tiens à m'excuser pour le délai de réponse. Le début d'année fut assez chargé et je vais tacher de reprendre un rythme de réponse acceptable.

Je précise aussi ici que je n'ai aucune vocation à donner mon avis sur cette réforme, l'objectif de mon message est seulement de répondre à vos interrogations. Je tiens aussi à préciser que l'objectif de cette FAQ n'est pas de débattre du bien-fondé de cette réforme. Si vous souhaitez en discuter vous pouvez venir me voir en vrai sur le site de la fac je serai heureux d'en débattre avec vous.

 

Bien maintenant passons aux réponses :

 

Le 23/06/2022 à 16:04, Vaktor a dit :

Je pensais que les Ministères de la Santé et de la Recherche, lors de l'annonce de la réforme des études de santé et de la suppression du Numérus Clausus, avaient indiqué que le Numérus Apertus devait augmenter sur les 5 prochaines années (au moins).

Alors oui les MCC doivent augmenter sur les 5 ans à partir de la mise en place de la réforme. Je te mets ici le rapport de l'Observatoire Nationale de la Démographie des Professionnels de Santé page 21 : https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/instances-rattachees/article/demographie-objectifs-nationaux-pluriannuels

Tu peux voir que le Numérus Clausus à fortement augmenté et va continuer d'évoluer conformément aux objectifs pluriannuels de formation des profesionnels de santé que tu peux retrouver ici : https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044053576

Les places sont progressivement augmentées en Médecine / Dentaire. Pour les filères Pharmaciie et Sage-Femme l'augmentation est actuellement impossible à cause d'un manque de locaux / d'enseignants

 

Le 23/06/2022 à 16:04, Vaktor a dit :

Or, ici, on a une baisse conséquente du Numérus pour la Faculté de Santé de Toulouse :

Voici le tableau des effectifs totaux sur les dernières années :

image.png

Tu peux voir une augmentation des effectifs totaux pour MMOP. Cette augmentation va se poursuivre sur les prochaines années.

 

Le 23/06/2022 à 16:04, Vaktor a dit :

On passe de : (POUR PASS)

 

- 152 Places en Médecine en PASS pour l'année 2021-2022, à 124 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 28 Places soit une baisse de 18.42% dans le NA Médecine pour PASS)

- 40 Places en Odontologie en PASS pour l'année 2021-2022, à 30 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 10 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Odontologie pour PASS)

- 51 Places en Pharmacie en PASS pour l'année 2021-2022, à 39 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 12 Places soit une baisse de 23.53% dans le NA Pharmacie pour PASS)

- 12 Places en Maïeutique en PASS pour l'année 2021-2022, à 9 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 3 Places soit une baisse de 25.00% dans le NA Maïeutique pour PASS)

- 28 Places en Masso-kinésithérapie en PASS pour l'année 2021-2022, à 28 Places pour l'année 2022-2023 (soit une stagnation des Places dans le NA Masso-kinésithérapie pour PASS)

- 283 Places en MMOPK au total en PASS pour l'année 2021-2022, à 230 Places pour l'année 2022-2023 (soit une baisse de 53 Places soit une baisse de 18.73% dans le NA MMOPK Total pour PASS)

 

On notera une augmentation minime et dérisoire du NA en LAS2/LAS3 :

- +16 Places en Médecine

- +1 Place en Odontologie

- 0 Place ajoutée en Pharmacie (stagnation)

- 0 Place ajoutée en Maïeutique (stagnation)

- 0 Place ajoutée en Masso-Kinésithérapie (stagnation)

(soit un NA MMOPK passant de 199 à 216 Places : +08.54%)

 

En conclusion, il y a une baisse significative du NA de PASS ce qui est totalement inégalitaire et injuste pour les futurs PASS (une réduction allant jusqu'à -25% des places dans certaines filières). Une augmentation minime et dérisoire des places de LAS2 et LAS3.

 

La seule filière ayant bénéficié d'une augmentation du NA est la LAS1, seulement cela n'est pas souhaitable de retirer des Places au PASS pour les redonner aux LAS1 (sans compter qu'il y'a 1200 PASS inscrits par an pour seulement 600 LAS1).

 

On notera donc que cette réforme est totalement injuste envers les prochains étudiants en santé, que les promesses des 2 ministères attachés n'ont pas été tenues et que les chances pour les étudiants en 1ere année de Santé n'ont jamais été aussi faibles.

J'espère que vous puissiez faire valoir nos droits aux yeux de la Faculté et l'Université, j'espère que les choses bougeront et ne resteront pas comme telles.

Je vous remercie de votre attention.

 

Concernant la baisse des places en MMOP pour la filière PASS cela est tout à fait normal car la dérogation qui permettait de déroger au 50% de places pour les PASS et 50% de places pour les LAS1 n'est plus. Il faut donc maintenant strictement le même nombre de place entre PASS et LAS1. Il faut aussi prendre en compte les places qui sont comptées pour la LAS2 et la LAS3. Avec toutes ses places tu te retrouves bien comme indiqué au dessus avec une augmentation réelle du nombre de place pour l'entrée en MMOP.

La réforme a été construite pour offrir 50% de places aux LAS et aux PASS nous n'avons donc qu'importe notre avis aucun impact sur la répartition, la dérogation ayant disparu et le gouvernement n'étant aux dernières nouvelles pas vraiment pour remettre une dérogation.

 

Le 23/06/2022 à 16:04, Vaktor a dit :

On notera donc que cette réforme est totalement injuste envers les prochains étudiants en santé, que les promesses des 2 ministères attachés n'ont pas été tenues et que les chances pour les étudiants en 1ere année de Santé n'ont jamais été aussi faibles.

Quant à ton affirmation je ne vois pas sur quoi elle s'appuie. Les places ont largement augmenté depuis plusieurs années et les effectifs pouvant candidater à ses places ont diminué avec la mise en place de la REES. Pour la première année nous avons environ 2000 étudiants avec 404 places en MMOP --> environ 20% alors que pour l'année de PACES 2018-2019 nous avions 506 places en MMOP (données issus du JO) soit environ 17% de places. Nous avons donc une augmentation pour la première année de 3%.

 

Le 23/06/2022 à 16:54, Vaktor a dit :

Il y a 1200 inscrits par an en PASS pour 600 inscrits par an en LAS1, explique moi par A + B = C qu'est-ce qui pourrait justifier que le NA de PASS soit égal au NA de LAS1 ? (alors qu'il y a 600 inscrits de moins).

Cette année nous sommes à environ 1100 inscrits pour la PASS et plus de 900 pour la LAS1. Ce n'est encore pas équitable effectivement mais on travaille avec l'université pour égaliser les deux effectifs. Cela n'est pas simple d'ouvrir des LAS surtout avec un manque criant de financement étatique mais nous espérons l'année prochaine pouvoir avoir le même effectif d'inscrit. La seule justificatif de NA égal entre LAS1 et PASS c'est que c'est ce que l'arrêté établi suite à la fin de la dérogation.

 

Le 23/06/2022 à 16:54, Vaktor a dit :

Cette réforme est chaotique, le gouvernement est hors-sol à se féliciter d'avoir supprimer le NC en le remplaçant par le NA, alors que cela ne change strictement rien (voire aggrave la situation).

Je t'invite si tu ne l'as pas lu à lire le rapport sur la mise en place de la REES  écrit par les fédérations de filières étudiantes MMOPK qui revient sur les conclusions de la mise en place et donne des pistes d'amélioration que nous nous efforçons de mettre en place à Toulouse, non sans mal à cause de la lenteur universitaire de travailler avec plusieurs UFR et université sur une réforme aussi large, mais aussi notre temps bénévole que nous pouvons en tant qu'élu passer à travailler sur ces sujets.

http://www.fnek.fr/wp-content/uploads/2020/11/Rapport-REES-Nov-2020.pdf

 

Le 23/06/2022 à 16:54, Vaktor a dit :

Oui, la diversification des profils, j'entends bien, encore qu'il faut une cohérence dans cette réforme, et t'iras m'expliquer pourquoi on peut faire L1 Economie pour faire Médecine (ou bien je suis aveugle et j'arrive pas à voir le lien entre l'Économie et la Médecine et dans ce cas je m'excuse) ou bien cette réforme n'a aucun sens.

Là dessus je te citerai la spécialité Santé Publique qui peut être orienté sur l'Administration des Politiques de Santé qui travaille sur la mise en place des grosses politiques de santé, pour cela il faut avoir un bon bagage d'économie. Cela est acquérit par des masters pendant les études mais dont la réussite peut être facilité quand on arrive déjà avec un bagage. Cela n'est qu'un exemple entre d'autres. Mais il y a aussi eu dans la mise en place de la REES au national des LAS abérantes comme la LAS Swahili qui avait autant de place que la LAS Chimie dans une autre ville.

 

Le 25/06/2022 à 12:41, Vaktor a dit :

Baisser le nombre d'inscrits n'est que du bidouillage des chiffres pour faire croire que les chances augmentent, en réalité : le nombre de places baissent (en chiffres bruts).
Bonne chance pour pallier aux déserts médicaux et aux sous-effectifs dans certaines régions (que ce soit en personnel médical ou paramédical).

Effectivement une des voies pour égaliser le nombre d'inscrit en PASS et en LAS1 est de passer par une diminution des effectifs de PASS et une augmentation des effectifs de LAS1 car l'augmentation des effectifs de LAS est plus difficile à obtenir pour être faite de façon isolé. Quant à l'augmentation du NA celle ci est difficile à faire de façon spectaculaire sans impact fortement la formation dans les années supérieurs. Les dernières réformes de l'enseignement supérieur sont faites à coût quasi constant ce qui ne permet pas de développer positivement la formation. On tente en médecine (je parle sur ce quoi je travaille) d'ouvrir plus de terrains de stage diversifiés répondant aux exigences réglementaires mais cela est long et fastidieux. Donc l'augmentation du NA se fera progressivement tant que l'état d'investira pas décemment dans l'enseignement supérieur

 

Le 25/06/2022 à 13:26, Vaktor a dit :

Les Universités et Facultés auraient dû faire barrage à cette réforme, en protestant notamment, au lieu de se plier à des gens dans un Ministère de la Santé qui n'ont jamais fait de Santé (sauf pr Mme Buzyn mais ça fait des décennies qu'elle n'a pas exercé), et au Ministère de la Recherche (où par ailleurs il n'y a pas un seul Chercheur).

Alors historiquement les universités étaient contre la mise en place initiale de la réforme avec seulement un système LAS. C'est eux qui ont poussé pour avoir la PASS et la LAS, ce qu'elles sont progressivement en train de revoir pour passer à un système "tout LAS" (le terme de LAS ici faisant référence à une année avec environ 30 ECTS disciplinaire et 30 ECTS de Santé).

De plus les universités et les fédérations de filières se sont battus pour avoir un financement suffisant pour cette réforme.

Enfin je tiens à préciser que la mise en place de cette réforme c'est fait dans la précipitation avec la publication des textes moins d'un an avant la mise en place et sans concertation sérieuse avec les corps intermédiaires. Cette réforme a été imposé par le gouvernement qui n'est pas vraiment à l'écoute des problèmes de l'enseignement supérieur.

 

Enfin il faut savoir que la réforme devait normalement s'inspirer du modèle Angevin mais celui-ci a été largement dévoyé par un manque de financement et de cadrage légale ce qui a entrainé des mises en place chaotique au local.

 

Je reste à votre disposition pour continuer d'en discuter dans ce topic. Je précise aussi pour prévenir que tous propos insultants sera immédiatement censurés.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 06/10/2022 à 10:10, Le_Nain a dit :

la réforme devait normalement s'inspirer du modèle Angevin

La solution trouvée par l'université d'Angers est effectivement très intéressante... Merci d'en avoir parlé, je ne connaissais pas !

Edited by mitochondrie31
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...