Jump to content

master mécanismes et modélisations en physiopathologie humaine


Go to solution Solved by mitochondrie31,

Recommended Posts

  • Solution

Salut @PassPartout_ !

 

Déjà, ce qu'il faut savoir, c'est que ce master est très demandé, et pas mal de gens qui le demandent ne sont pas pris.

 

Mais perso je l'ai fait et j'ai adoré ce master. Par contre, son point négatif, c'est que c'est le seul master que je connaisse où on a cours deux fois par semaine : tous les mercredis soirs de 17h30 à 20h30 et quasiment tous les jeudis de 16 à 19h. Et c'est un peu pénible car non seulement ça prends plus de temps, mais en plus avoir cours le mercredi veut dire rater des réunions d'informations et évènements organisés par la fac et les assos étudiantes. Par contre, il faut noter qu'il fait partie des masters où on est évalués sur la méthode (savoir interpréter des articles scientifiques) et pas sur les connaissances donc il ne rajoute aucun travail personnel : on peut très bien arriver à l'examen sans avoir revu aucun cours.

L'autre point positif, c'est le Pr Tack !

Au niveau des cours, c'est un master très transversal donc on avait des cours sur des sujets très variés : diabète, réparation tissulaire, métabolisme du sodium, biomécanique...

A chaque fois, le prof nous faisais son cours pendant 1h-1h30 et ensuite, on se mettait par petit groupes de 4 ou 5, on nous distribuait à chaque groupe un article scientifique en rapport avec le sujet du cours. On avait un temps pour analyser l'article en groupe et à la fin, chaque groupe présentait son article à l'oral devant les autres. J'ai fais un autre master où l'organisation était différente et je peux te dire que cette méthode permet vraiment de progresser : déjà, comme on en fait très régulièrement, on prend rapidement le pli, et ensuite même si on ne comprends absolument rien aux figures, on peut se faire expliquer par les autres membres du groupes (ou par le prof), de plus le cours est plus dynamique donc on est plus concentrés. Après, c'est vrai que certains soirs, nos cerveaux étaient trop fatigués pour rester focalisés longtemps devant des graphiques en anglais, mais c'était l'occasion de discuter un peu avec d'autres P2 et D1.

Globalement, je suis très contente d'avoir choisi cette UE car ça m'a fait vraiment progresser en analyse d'articles. Je m'en suis rendue compte avec mon deuxième master : j'étais hyper à l'aise pour comprendre rapidement quelles déductions on pouvait tirer des résultats présentés, alors que les autres étudiants beaucoup moins. Et cette compétence, je pense que ça sert énormément quand on s'oriente dans le domaine médical, même si on ne se destine pas à la recherche.

 

Pour l'examen, on a une partie écrite où on a des figures d'articles qu'on doit analyser. C'est pareil que ce qu'on fait en cours, mais c'est un peu dur car on est très serrés niveau temps. Pour l'oral, ils nous donnent un article et on a une semaine de préparation puis on doit le présenter à l'oral pendant 5 min devant les profs puis 10 min de questions.

L'écrit est coeff 2, l'oral est coeff 1 et on a une note de présentiel coeff 1 (c'est-à-dire que si on rate 3 cours ou moins, on a 20 et si nos absences sont plus fréquentes, on perd des points sur cette note.)

Il est arrivé que des étudiants reçoivent des notes éliminatoires, mais a priori si tu es sérieux, tu réussiras l'exam sans problème.

 

J'espère que ce témoignage t'aide dans ton choix !

 

Bonne soirée !

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, mitochondrie31 a dit :

Salut @PassPartout_ !

 

Déjà, ce qu'il faut savoir, c'est que ce master est très demandé, et pas mal de gens qui le demandent ne sont pas pris.

 

Mais perso je l'ai fait et j'ai adoré ce master. Par contre, son point négatif, c'est que c'est le seul master que je connaisse où on a cours deux fois par semaine : tous les mercredis soirs de 17h30 à 20h30 et quasiment tous les jeudis de 16 à 19h. Et c'est un peu pénible car non seulement ça prends plus de temps, mais en plus avoir cours le mercredi veut dire rater des réunions d'informations et évènements organisés par la fac et les assos étudiantes. Par contre, il faut noter qu'il fait partie des masters où on est évalués sur la méthode (savoir interpréter des articles scientifiques) et pas sur les connaissances donc il ne rajoute aucun travail personnel : on peut très bien arriver à l'examen sans avoir revu aucun cours.

L'autre point positif, c'est le Pr Tack !

Au niveau des cours, c'est un master très transversal donc on avait des cours sur des sujets très variés : diabète, réparation tissulaire, métabolisme du sodium, biomécanique...

A chaque fois, le prof nous faisais son cours pendant 1h-1h30 et ensuite, on se mettait par petit groupes de 4 ou 5, on nous distribuait à chaque groupe un article scientifique en rapport avec le sujet du cours. On avait un temps pour analyser l'article en groupe et à la fin, chaque groupe présentait son article à l'oral devant les autres. J'ai fais un autre master où l'organisation était différente et je peux te dire que cette méthode permet vraiment de progresser : déjà, comme on en fait très régulièrement, on prend rapidement le pli, et ensuite même si on ne comprends absolument rien aux figures, on peut se faire expliquer par les autres membres du groupes (ou par le prof), de plus le cours est plus dynamique donc on est plus concentrés. Après, c'est vrai que certains soirs, nos cerveaux étaient trop fatigués pour rester focalisés longtemps devant des graphiques en anglais, mais c'était l'occasion de discuter un peu avec d'autres P2 et D1.

Globalement, je suis très contente d'avoir choisi cette UE car ça m'a fait vraiment progresser en analyse d'articles. Je m'en suis rendue compte avec mon deuxième master : j'étais hyper à l'aise pour comprendre rapidement quelles déductions on pouvait tirer des résultats présentés, alors que les autres étudiants beaucoup moins. Et cette compétence, je pense que ça sert énormément quand on s'oriente dans le domaine médical, même si on ne se destine pas à la recherche.

 

Pour l'examen, on a une partie écrite où on a des figures d'articles qu'on doit analyser. C'est pareil que ce qu'on fait en cours, mais c'est un peu dur car on est très serrés niveau temps. Pour l'oral, ils nous donnent un article et on a une semaine de préparation puis on doit le présenter à l'oral pendant 5 min devant les profs puis 10 min de questions.

L'écrit est coeff 2, l'oral est coeff 1 et on a une note de présentiel coeff 1 (c'est-à-dire que si on rate 3 cours ou moins, on a 20 et si nos absences sont plus fréquentes, on perd des points sur cette note.)

Il est arrivé que des étudiants reçoivent des notes éliminatoires, mais a priori si tu es sérieux, tu réussiras l'exam sans problème.

 

J'espère que ce témoignage t'aide dans ton choix !

 

Bonne soirée !

Merci pour ta réponse rapide ! Juste, tu sais s'il est ouvert aux pharmas ?

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.
Note: Your post will require moderator approval before it will be visible.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...