Jump to content
Batwoman

[CONCOURS PACES - Point d'information 09/05/20]

Recommended Posts

Bonjour à tous 🌺

 

Suite à la diffusion des nouvelles modalités du concours PACES, de nombreuses. Nous tenions à vous faire ce post afin de faire un état sur la situation actuelle, et notre position en tant qu’élus. 

 

1 - La situation toulousaine
La situation toulousaine est particulière : de part un nombre d’étudiants inscrits parmi les plus nombreux des facs de santé en France, mais surtout car elle possède une dérogation pour fonctionner avec 3 facultés différentes, avec chacune ses épreuves différentes, des administrations et ses jurys spécifiques, nécessitant donc l’organisation de 3 concours. Cela démultiplie le flux d’étudiants, d’administration, et de professeurs. De plus les administrations se retrouvent dos au mur par manque de personnel (beaucoup ont déjà mis en jeu le droit au retrait, et leur nombre ne va qu’en n’augmentant). Nous sommes aussi contraints dans un timing d’une seule semaine, car le parc des expositions de Toulouse, entamera des travaux de démolition et relocalisation la semaine suivante (c’est pour cela que Toulouse a une dérogation pour faire le concours une semaine plus tôt que les autres facultés). Nous tenons à vous souligner que ce qui est possible ailleurs ne l’est pas forcément chez nous, car toutes les Facultés et toutes les Universités ne disposent pas des mêmes ressources que ce soit sur le plan financier ou matériel. L'ensemble de ces problématiques ont contraint les facultés à devoir modifier le concours dans les proportions que nous connaissons et déplorons tous. Attention, cela ne veut pas dire que nous cautionnons les nouvelles modalités du concours (cf post des élus centraux quant au justificatif de vote des nouvelles modalités : https://forum.tutoweb.org/topic/43378-communication-elus-centraux-mcc-paces/). Nous prenons le temps de vous expliquer tout cela car nous ne voulons pas que vous pensez que ces décisions ont été prises par un manque de considération ou de respect envers les étudiants en PACES et leur travail fourni. Ce n’est absolument pas le cas. 

 

 

2 - Notre position en tant qu’élus UFR et centraux
Les doyens des facultés de santé sont conscients de la perte de pertinence pédagogique qu’entraîne ces nouvelles modalités, ainsi que la dégradation de la sélection avec la majoration des facteurs aléatoires le jour J. C’est pour cette raison qu’ils ont demandé aux ministères la possibilité de modifier les coefficients des unités d’enseignements de la seconde partie du concours. Nous soutenons officiellement cette demande par un communiqué de presse qui est sorti à 10h sur les différents réseaux sociaux des élus UFR médecine purpan/rangueil et élus UFR Pharmacie. C’est le moment de le relayer en masse !  

 

L’avis de élus UFR et centraux de Toulouse est qu’une diminution de ces coefficients est nécessaire :
- Pour limiter l’impact des aléas qui ne sont pas pertinents dans la sélection de futurs professionnels de santé.
- Être en adéquation avec une diminution de la quantité des cours dispensés.
 -Être en adéquation avec des épreuves beaucoup plus courtes, donc évaluant moins de connaissances.
- Limiter l’impact des inégalités de l'expérience du confinement sur les étudiants, et de leur conditions de travail et de révisions.
- Diminuer spécifiquement le coefficient de la SSH, qui était plus élevé à Toulouse car il s’agissait de la seule épreuve évaluant les capacités rédactionnelles, de lecture d’article et de synthèse en plus de connaissances théoriques sur les sciences humaines et sociales.

 

Dans ce communiqué de presse, nous demandons également à ce que plus de moyens soient donnés aux facultés toulousaines afin de permettre un allongement des épreuves. Nous continuons dans ce sens-là les démarches et notre réflexion afin de trouver des moyens logistiques pour les facultés qui leur permettraient d’augmenter la durée du concours. Les épreuves ne pourront cependant pas avoir leur durée habituelle compte tenu de la situation, mais nous pensons que ce serait bénéfique de gagner toutes les minutes possibles (ne serait-ce qu’un quart d’heure pour augmenter le nombre de QCM…) et ainsi limiter l’impact des facteurs aléatoires dans la sélection. 

 

Attention, nous ne pouvons vous fournir aucune garantie quant aux débouchés de ces démarches! Sachez juste qu’on ne vous oublie pas et qu’on continue nos efforts. 

 

 

Et concernant l’annulation de la seconde partie de concours ? 
Nous ne sommes pas pour une annulation, nous sommes pour que le concours se fasse dans des mesures sanitaires décentes, sans en arriver pour autant à un concours dérisoire. Si la décision doit être prise ce sera une décision nationale, et elle le sera que si la situation sanitaire l’impose. 

L’annulation de la seconde partie du concours entraînerait une rupture d’une égalité des chances (pour les étudiants paramédicaux, pour les étudiants souhaitant bénéficier d’une passerelle, pour les étudiants non classés dans le numerus au premier semestre…), un problème pour le classement des étudiants dans les différentes spécialités car le premier demi-concours ne donne qu’un classement général, un problème de validation des ECTS car actuellement la neutralisation complète d’un semestre n’est pas autorisée…

 


3 - Les demandes qui ont été faites au ministère par les doyens
Comme dit précédemment, les doyens ont demandé aux ministères la possibilité de modifier les coefficients des unités d’enseignements de la seconde partie du concours. 

Actuellement, la possibilité de triplement est régie par un décret ministériel, indiquant que le nombre de triplants par faculté ne peut excéder 8% de l'effectif total. Compte tenu des circonstances, les doyens des facultés de médecine et de pharmacie ont demandé au ministère une modification dudit décret, pour permettre une augmentation du nombre de de triplements autorisés l’année prochaine. Ainsi, les facultés seront très compréhensives lorsqu’elles traiteront les demandes de dérogation pour doublement et triplement pour la PACES dérogatoire de l’année prochaine.

 

 

4 - Organisation du concours
Concernant l’organisation du concours, voici ce que nous savons à l’heure actuelle :
- l’Université a débloqué des fonds et a commandé suffisamment de masques qui seront distribués aux étudiants en PACES lors du concours.
- Il y aura plusieurs hall d’entrée, afin de limiter la queue et le flux d'étudiants
- Les consignes du MESRI (Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovations) dont nous avons connaissance sont que les étudiants devront venir avec leur propre masque et s’apporter un repas pour le midi. Les facultés sont censées recevoir de la part du ministère, fin de semaine/début de semaine prochaine, des modalités d’organisation sanitaires plus précises quant à l’organisation du concours 

 

 

Prenez soin de vous, on pense à vous 🥰

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...